Une scientifique a créé "l'être humain parfait''


Pour les besoins d'un reportage réalisé par la BBC, l'anatomiste et anthropologue britannique, enseignant à l’Université de Birmingham (Royaume-Uni), Alice Roberts, a créé "Alice 2.0", son alter-ego "zéro défaut", et ne présentant plus aucune des failles actuelles du corps humain.



Ce corps "parfait" a été agrémenté de plusieurs organes et atouts empruntés à d'autres espèces. Résultat : des yeux plus grands, des oreilles volées aux chauve-souris pour une ouïe surdéveloppée, une peau de reptile pour résister aux rayons UV, ou encore un dos de singe pour gagner en puissance.


Mais également des seins qui ont disparu, des jambes d'émeu, des poumons de cygnes pour une meilleure circulation de l'oxygène, couplés à un coeur de chien. Cerise sur le gâteau : une poche ventrale pour les nouveaux-nés, comme chez les kangourous.


Un résultat assez terrifiant, qui pourrait bien vous donner des cauchemars. Mais cette création avait un but précis : l’idée de ce projet était donc de partir de son propre corps et de "l’améliorer", afin de voir comment cette Alice 2.0 pourrait être meilleure.


Pour créer sa Alice, l'anatomiste a bénéficié d'une précieuse aide apportée par une équipe de spécialistes des effets spéciaux. De là à dire qu'Alice 2.0 va finir dans un blockbuster hollywoodien...


2 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.