Trump encore menacé par des enquêtes

acquitté par le Sénat dans un procès en destitution, Donald Trump pourrait quand même avoir à rendre des comptes sur les événements du 6 janvier au Capitole.


Donald Trump nie toute responsabilité dans les évènements qui ont eu lieu au Capitol, et ses avocats ont souligné qu’il avait, à une reprise pendant ce discours, appelé à manifester « pacifiquement ».

Bien qu’il l’ait acquitté au Sénat, car il estimait que la chambre haute n’avait pas les compétences pour le juger, le puissant chef des républicains Mitch McConnell a lui-même, dans la foulée, brandi la menace de poursuites judiciaires.

« Il n’y a aucun doute, aucun, que le président Trump est, dans les faits et moralement, responsable », a-t-il déclaré dans l’hémicycle. « Il est encore responsable de tout ce qu’il a fait pendant qu’il était en fonction. Il n’a encore échappé à rien du tout. »

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a annoncé dimanche la création prochaine d’une commission d’enquête indépendante, « sur le modèle » de celle créée aux États-Unis après les attaques du 11 septembre 2001.

Elle sera chargée d’enquêter sur « l’attentat de terrorisme intérieur mené le 6 janvier 2021 contre le Capitole », a-t-elle écrit.

De nombreux parlementaires, républicains comme démocrates, avaient appelé à la création d’une telle commission, sans partager forcément les mêmes objectifs.

Elle permettrait d’exposer « au grand jour à quel point le président Trump est responsable et a, de façon abjecte, violé son serment présidentiel », avait affirmé dimanche sur la chaîne ABC le sénateur démocrate Chris Coons.

Souce:journaldemontréal

1 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.