• Plidetwal Studio

SEM Jovenel Moise a annoncé des nouvelles mesures ayant rapport à la reprise graduelle des activités




Le président Jovenel Moïse a annoncé des nouvelles mesures ayant rapport à la reprise graduelle des activités dans le pays.


Après avoir recensé ses premiers cas de COVID-19 en mars dernier, le pays entre dans une nouvelle phase en ce qui concerne son déconfinement .


Ce lundi 29 juin 2020, le président Jovenel Moïse s’est adressé à la nation tout annonçant les nouvelles mesures qui ont été prises lors du dernier conseil des ministres.


Certaines mesures sont complètement révisées et d’autres ne sont plus de mise afin de faciliter la reprise graduelle des activités économiques dans le pays.


Parmi les nouvelles mesures prises pour la reprise graduelle des activités, l’on peut citer :


⁃ La réouverture de l’aéroport international Toussaint Louverture: cette réouverture va permettre aux compagnies aériennes de recommencer avec les vols commerciaux dans le pays.



⁃ Les quartes (4) points frontaliers en Haïti et la République Dominicaine seront ouverts à partir du mardi 30 juin. Ce qui va permettre la reprise des activités commerciales entre les deux pays de l’île.



⁃ Les usines textiles sont autorisés à fonctionner à plein rendement à partir du 6 juillet prochain. Toutefois, les mesures barrières seront toujours de mise dans ces espaces pour éviter toute nouvelle propagation du virus.

Par ailleurs, un nouvel horaire a été établi pour le couvre qui est entre minuit et 4 heures du matin.


Des discussions sont en cours pour fixer la meilleure date pour la réouverture des écoles et des églises. Le gouvernement est en pleine consultation avec les concernés et la population sera informée sous peu de la dernière décision. Ces nouvelles dispositions permettront au pays de retourner à la normale de façon graduelle selon le chef de l’Etat.


Rappelons que le pays a déjà recensé 5847 cas de contamination au COVID-19. Parmi les cas confirmés, 787 personnes sont guéries et 104 cas de décès sont à déplorer.


Zacharie JEAN-MARIE

18 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.