Selon, Edwin Paraison, une partie de l'argent des rançons est utilisé dans les campagnes électorales

Edwin Paraison, ancien Ambassadeur d'Haïti en République Dominicaine, Président de la Fondation Zile, a fait savoir qu’une partie de l'argent des rançons obtenu grâce aux enlèvements de personnes en Haïti est utilisé dans les campagnes électorales de certains candidats politiques.


Il a ajouté que les ravisseurs contrôlent des zones proches de Port-au-Prince et qu’ils ont adopté le même mode opératoire des trafiquants de drogue mexicains et colombiens: « […] dans leur zone, ils se font aimer. Ils distribuent une partie de l'argent de la rançon pour être amicaux et pour aider aussi »


il a aussi rappelé que les enlèvements se sont intensifiés ces derniers temps, en vue des élections à venir en Haïti.

3 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.