Plus de 400 prisonniers de la prison civile de la Croix-des-Bouquets sont dans la natures.

Ce Vendredi 26 Fevrier 2021, dan l'après-midi, Frantz Exantus, secrétaire d’Etat à la communication, a annoncé lors d’une conférence de presse à Port-au-Prince que plus de 400 prisonniers de la prison civile de la Croix-des-Bouquets sont dans la nature, à la suite de leur évasion jeudi, durant laquelle 25 personnes ont été tuées, dont le directeur de la prison, l’inspecteur divisionnaire Paul Hector Joseph et six prisonniers. Il a souligné que la plupart des décès sont enregistrés au niveau de la population civile puisque les évadés étaient armés.

"Avant l’incident d’hier, il y avait 1.542 prisonniers dans la prison de Croix-des-Bouquets. Le décompte réalisé ce matin vendredi nous fait constater que 1.125 prisonniers sont en cellule [...] Vingt-cinq personnes sont mortes parmi lesquels six prisonniers et l’inspecteur divisionnaire Paul Hector Joseph qui était le responsable de la prison", a précisé M. Exantus.

Il a aussi informé que 60 évadés ont été rapatriés par les forces de l’ordre, plusieurs centaines sont activement recherchés par la police. Pas moins de 2 fusils, 2 pistolets de calibre 9 millimètre et des bonbonnes de gaz lacrymogène ont été saisis par les forces de l’ordre, et que le gouvernement a créé trois commissions autour de ce dossier.


2 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.