Mauvaise nouvelle pour le pays, le passeport haïtien, le pire des Caraïbes (2020)

Selon le classement du « Henley Passport Index 2020 » publié jeudi 10 septembre 2020, Haïti se classe au 94e rang mondial (en recul d’une place par rapport a l’an dernier) et le dernier des Caraïbes, comme le pays ayant le passeport le plus limité avec un accès sans aucun visa préalable ou avec un visa délivré à l’arrivée à seulement 49 pays sur 199 destinations.


Le passeport de nos voisins dominicains se classe 79e au monde et 3e plus limités des Caraïbes avec un accès à 64 pays, juste derrière Cuba


Podium des passeports les plus ouverts des Caraïbes :

(accès sans aucun visa préalable ou avec un visa délivré à l’arrivée)

1er : La Barbade : 23e au monde avec un accès sans visa à 161 pays (-3)

2e : Saint-Kitts-et-Nevis : 26e au monde avec un accès sans visa à 156 pays (+2)

3e : Les Bahamas : 27e au monde avec un accès sans visa à 155 pays (+1)


Podium des pires passeports des Caraïbes :

(accès sans aucun visa préalable ou avec un visa délivré à l’arrivée)

1er : Haïti : 94e (-1) au monde avec un accès à 49 pays (=)

2e : Cuba : 79e (-1) au monde, avec un accès à 64 destinations. (-1)

3e : République Dominicaine : 78e (+1) au monde avec un accès à 65 pays (+1)


Podium des passeports les plus ouverts au monde :

(accès sans aucun visa préalable ou avec un visa délivré à l’arrivée)

1er : Japon (=) : avec un accès sans visa à 191 pays (=)

2e : Singapour (=) : avec un accès sans visa à 190 pays (=)

3e : Allemagne (=) : avec un accès sans visa à 189 pays (=)


Podium des pires passeports au monde :

(accès sans aucun visa préalable ou avec un visa délivré à l’arrivée)

1er : Afghanistan, 109e (-2) au monde avec un accès sans visa à 26 pays

2e : Iraq, 108e (=) au monde avec un accès sans visa à 28 pays

3e : Syrie, 107e (-2) au monde avec un accès à 29 pays.


Source:Haitilibre

43 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.