Les travaux avancent à grand pas pour le carnaval à Port-de-Paix.

« Des stands sont déjà érigés sur plusieurs dizaines de mètres à l'avenue des Trois-Rivières. Les ouvriers travaillent jour et nuit pour que cette avenue soit prête dans les délais.

Dans ce département, plusieurs activités sont également en train d'être réalisées en parallèle à l'organisation du carnaval. L'Électricité d'Haïti (ED’H), dans son objectif d'étendre l'accès au courant électrique au cours de cet événement, a procédé à la mise en place de quelques dizaines de piliers électriques faits en béton armé dans les zones Bodin, La Pointe des Palmistes...

Du point de vue de la sécurité, suite à une rencontre des autorités de la mairie avec la direction départementale de la police, trois sous-commissariats sont construits à Aubert, Embouchure des Trois-Rivières, Gros-Sable, zones stratégiques de Port-de-Paix, à l'entrée et à la sortie de la ville.

De son côté, Carlin Michel, directeur de la mairie de Port-de-Paix, hormis les nombreux efforts déjà effectués, se montre peu satisfait de l'état d'avancement des travaux qui, selon lui, ne devrait être plus à ce stade.

Par ailleurs, sur les 165 stands prévus par la firme Makaya, la mairie a déjà enregistré environ 80 demandes d'autorisation.


Source: lenouvelliste.com

1 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.