Les autorités dominicains exhortent leurs compatriotes à ne pas se rendre en Haiti

Santiago Riverón, maire de Dajabón (zone frontalière) a demandé aux dominicains, Lundi dernier, de s'abstenir de se rendre en Haïti en raison de la crise socio-politique: ''En Haïti, l'insécurité règne en temps normal mais maintenant c'est pire, aussi nous appelons les citoyens dominicains à ne pas se rendre dans cette Nation ''.


Selon le Maire tout citoyen dominicain qui franchit la frontière risque sa vie. Comme exemple, il a cité l'enlèvement des deux dominicains techniciens du cinéma accompagné d'un étudiant en FLA, pour lesquels leurs ravisseurs demande une rançon de deux millions de dollars pour leurs libérations.


L'ancien Directeur de l'Immigration José Ricardo Taveras a suggéré mardi 23 février au Gouvernement dominicain de recommander officiellement à la population de ne pas se rendre en Haïti sauf si cela est strictement nécessaire.

2 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.