• Plidetwal Studio

Le président américain rentre dans l'histoire avec une seconde mise en accusation

Donald Trump face à l’histoire. Mercredi, la Chambre des représentants devrait voter l’impeachment du président américain pour « incitation à l’insurrection » après l’attaque de ses supporteurs contre le Capitole du 6 janvier. Les démocrates, qui sont majoritaires à la Chambre, ont reçu le soutien d’une demi-douzaine d’élus républicains, notamment de la numéro 3 des conservateurs, Liz Cheney.


C'est la première fois de l'histoire qu'un président est «impeaché» deux fois. Dix républicains se sont joints aux démocrates (alors qu'aucun ne l'avait fait en janvier dernier pour «abus de pouvoir» sur le coup de fil au président ukrainien).


La Chambre a voté l'impeachment de Donald Trump pour «incitation à l'insurrection» par 232 voix contre 197 (10 républicains ont voté oui). Procès en destitution en vue au Sénat mais Mitch McConnell a annoncé qu'il n'y aurait pas de procès avant le 19 janvier.

Puisqu'il n’y aura pas suffisamment de temps pour un verdict avant le départ de Donald Trump. Le leader des républicains au Sénat plaide donc pour un procès après le 20 janvier. Avec le risque que le début du mandat de Joe Biden soit paralysé par une guerre politique.


Certains démocrates préféreraient attendre pour ne pas parasiter le début du mandat de Joe Biden et son action contre le Covid.


Dans une vidéo enregistrée et publiée après son impeachment, Donald Trump appelle au calme avant l’investiture de Joe Biden. « Je veux être clair : je condamne sans équivoque la violence qu’on a vue la semaine dernière », commence le président américain. Qui dit ensuite avoir été briefé sur des risques de nouvelles violences lors de l’investiture de Joe Biden : « Je ne peux que trop insister : il ne doit y avoir ni violence, ni infraction »



0 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.