• Plidetwal Studio

Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot crie : << l'heure est à la révolution ! >>


Haïti traverse actuellement un moment noir dans son histoire et est à deux doigts de disparaître ! Conscient de la situation actuelle du pays où l'insécurité augmente à un rythme impressionnant et le sabotage de la Constitution et les institutions républicaines par Jovenel Moïse, Mike Bellot pense que << l'heure est à la révolte >>.


Mike Bellot, Président-Directeur Général de Solo Bag, écrit sur Twitter ce 9 février 2021 : "Face à la montée en puissance de ce régime dictatorial, l'heure est à la révolution ! cette rébellion doit être non seulement pour affronter cet empire maléfique, mais pour l'assiéger, le priver d'oxygène, l'étouffer, empêcher sa régénération."


Notons que le jeune entrepreneur et P-DG de Solo Bag, Mike Bellot a été enlevé le 16 janvier 2021. L'information a été relayée par diverses sources, dimanche 17 janvier, de l'enlèvement de Mike Bellot, CEO de Solo Group. Les économistes Etzer Émile et Emmanuela Douyon ont dénoncé tour à tour cet acte de kidnapping orchestré dans le pays.


"J'en peux plus avec ces nouvelles de personnes séquestrées par des bandits", s'était insurgé l'économiste Etzer Émile tout en affirmant qu'il était sous le choc d'apprendre cette nouvelle.


De son côté, Emmanuella Douyon pressait l'État d'agir afin que Mike Bellot pût recouvrer au plus vite sa liberté. "Chaque jour la liste s'allonge", constatait-t-elle.


Kidnappé puis libéré, l'Entrepreneur Mike Bellot appellait à la mobilisation. Le jeune entrepreneur enlevé le 16 janvier dernier puis libéré deux jours plus tard, avait procédé à sa première réaction publique depuis les événements. En effet, dans une note publiée le lundi 18 janvier 2021, le PDG de Solo Bag avait invité la population à se soulever pour stopper les cas de Kidnapping à répétition de ces derniers jours. Le phénomène du Kidnapping menace tout le monde, avait écrit Mike Bellot. Tous les jours, un proche, un ami ou un membre d'une famille se fait enlever et cette dernière est appauvrie en vendant tous ses biens pour la rançon, poursuivait-il. Vivre humainement est un droit, pouvait-on lire dans la communication. Si un gouvernement ne peut pas garantir si peu, il n'a pas sa place à la tête du pays, avançait Mike Bellot dans la note. " Malheureusement, nos dirigeants sont des insouciants et des incapables dont le seul intérêt est de conserver le pouvoir ", tançait Mike Bellot.


Jacky Médé Fontaine

Safe News Haiti

10 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.