Le ''commandant'' de la BSAP met en garde tous ceux qui veulent tenter un autre coup d'état .

Jean Baptiste Joseph, ''commandant'' de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP), lance une mise en garde à tous ceux qui réclament le départ de Jovenel Moïse au pouvoir tout annonçant le soutien de ce corps et celui des Forces Armés d’Haïti au Président Jovenel.

« Nous regrettons de n’avoir pas été informés à temps de la tentative du « Coup d’État » contre le président, déclare-t-il devant les caméras et micros des journalistes.

« Le pouvoir de notre président est menacé. Par conséquent, nous refusons de rester là où nous étions placés, car il faut faut que venions dans les rues pour surveiller les organisateurs des coups d’État contre lui »

7 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.