La République Dominicaine et Haiti se sont mis d'accord sur 9 points d'engagements .

Le Président d’Haïti Jovenel Moïse et le Président de la République dominicaine Luis Abinader, on eu une rencontre ce dimanche tout près de la frontière d'Elías Piña. Suite à cette rencontre, les deux Présidents se sont mis d'accord sur 9 points d'engagements conjoints:


« 1. La République d’Haïti et la République dominicaine ainsi que leurs institutions démocratiques sont disposées à travailler sur le processus d’identification et d’enregistrement à l’État civil haïtien de tous les citoyens haïtiens qui se trouvent sur le territoire dominicain.


2. Dans le domaine de la santé, avec la collaboration de la communauté internationale qui a montré sa volonté de financer des hôpitaux en Haïti, les deux dirigeants conviennent de coopérer à la construction d'hôpitaux généraux sur le territoire haïtien, situés là où le Gouvernement d’Haïti le juge approprié, afin de réduire l'utilisation intensive des hôpitaux dominicains par les haïtiens, une question d'une grande sensibilité en République Dominicaine.


3. Ouvrir le processus de négociation pour délimiter les frontières maritimes entre les deux pays dès que possible.


4. Prendre les mesures appropriées, chaque pays sur son propre territoire, pour déployer des technologies de pointe qui facilitent l'élimination des flux migratoires irréguliers, du trafic et de la traite des personnes, de la circulation des armes, du trafic de drogue et du vol de bétail, entre autres activités illicites.


5. Coopérer mutuellement et durablement dans les domaines de l'énergie, de la production agricole et industrielle, des combustibles pour la cuisine et des efforts de lutte contre la désertification.


6. Travailler pour obtenir le financement nécessaire à l'adoption d'un plan de formation et de soutien qui facilitera le travail des deux pays pour renforcer la sécurité et la surveillance des frontières; par conséquent, chaque pays collaborera avec l'autre au cas où des contrôles physiques ou technologiques seraient mis en place tout au long de la frontière terrestre de la frontière.


7. Poursuivre les négociations de manière soutenue jusqu'à parvenir à un accord commercial général, dans le but d'établir des règles transparentes, stables, justes et prévisibles pour les deux parties et permettant de mettre fin à la contrebande qui érode l'assiette fiscale des deux pays.


8. Travailler en étroite collaboration pour planifier une matrice d'interconnexion énergétique entre les deux pays, en donnant la priorité aux énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse, hydroélectrique) qui permet l'échange d'énergie excédentaire d'un pays à l'autre.


9. Encourager la production de produits biodégradables au lieu de ceux qui nuisent à l'environnement, en particulier ceux à base de polystyrène. »

1 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.