• Plidetwal Studio

La Primature annonce l'interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules


Haïti. Kidnapping. La Primature via un communiqué relatif aux mesures de sécurité publique dans le cadre de la lutte contre l'insécurité du 3 mars 2021 a décidé d'adopter de nouvelles mesures.


Parmi ces mesures, il est question d'interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules en circulation sur le territoire de la République, y compris pour ceux de la Police Nationale d'Haïti (PNH); à l'exception des véhicules portant la nouvelle plaque d'immatriculation << Officiel, Corps Diplomatique et Corps Consulaire >>.


Cette mesure s'applique, lit-on dans ce communiqué relatif aux mesures de sécurité publique, à partir du samedi 6 mars 2021. Passé ce délai, les services de police sont autorisés à utiliser les contraintes légales prévues au Code de la route et à la loi pénale, fait savoir le communiqué.


Entretemps, la Primature invite la population à collaborer à l'application de ces mesures en dénonçant tous véhicules circulant sans plaque d'immatriculation et avec les vitres teintées. La Primature via le Communiqué No. 012 demande à la population d'appeler aux 3838 1111, 3839 1111 et, à partir de vendredi 5 mars courant, au 122.


Le Premier Ministre Joseph Jouthe qui signe ce communiqué précise que le Ministère de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales, le Ministère de la Défense, le Bureau du Secrétaire d'État à la Sécurité Publique, la PNH sont directement responsables de l'application rigoureuse de la mesure relative à l'interdiction des véhicules à vitres teintées.


Plus loin, le Communiqué No. 012 passe les Ministres et les Directeurs Généraux et les autres responsables des institutions publiques des instructions de veiller à la mise en œuvre immédiate de cette mesure concernant les véhicules immatriculés << SE et IT >> relevant de leur gestion.


Le PM Joseph Jouthe dans le Communiqué précise également que la situation appelle à des mesures exceptionnelles pour la sécurité de tous, et requiert la compréhension de la population et de toutes celles et de tous ceux qui avaient déjà payé leur droit de teinte.


Jacky Médé Fontaine

SAFE NEWS HAITI

2 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.