L'ONG Médecins sans frontières est contraint de transférer ses patients brûlés ds un autre hopital

À cause de violents affrontements entre gangs rivaux autour de son hôpital à Cité Soleil, l’organisation médicale Médecins sans frontières (MSF) a annoncé ce mercredi être contrainte de transférer ses 21 patients brûlés dans un autre hopital.


Aline Serin, cheffe de mission MSF en Haïti a déclaré au à un journal : « Face à la récurrence de ces violences, nous avons décidé de déplacer les patients de notre centre de grands brûlés et les services ambulatoires vers notre hôpital de traumatologie de Tabarre, afin d’assurer la protection du personnel, la sécurité de nos patients et la continuité de leurs soins »

Le Dr Alain Ngamba, coordinateur médical le MSF en Haïti, a indiqué: «Nous regrettons de devoir effectuer cette transition car notre hôpital de Tabarre est déjà très sollicité par les patients souffrant de traumatismes [...] Mais les conditions sécuritaires minimum ne sont plus réunies pour continuer de façon sûre nos activités à Drouillard »


Suite à une première vague de violences enregistrée à proximité de l’hôpital entre le 8 et le 10 février derniers, les responsables avaient déjà transféré les services ambulatoires le 13 février dernier. Pour le moment, seul le service des urgences du centre reste ouvert, mais avec des capacités réduites et limitées à l’accueil de patients en urgence vitale. Cette décision a été prise afin de ne pas pénaliser les patients en quête de soins.


Sources: lenouvelliste

4 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.