L’armée dominicaine a arretée plus d’une centaine d’Haïtiens mardi 02 Fevrier dernier.

À Dajabon, la presse locale a rapporté que des soldats du Cuerpo Especializado en Seguridad Fronteriza Terrestre (CESFRONT) ont arrêté plusieurs groupes d’Haïtiens à la frontière et qui sont entrés de façon irrégulière sur le territoire dominicain.


Des groupes d’Haïtiens fuyant la misère et l’insécurité, étaient composés de plus de 100 personnes, dont des enfants. Ils ont franchi la frontière haitiano-dominicaine à pied, tandis que d’autres ont effectué la traversée à motos pilotés par des individus qui se livrent au trafic de migrants sans papiers à destination et en provenance de la frontière.


Les arrestations ont eu lieu aux premières heures de la journée de mardi sur le terrain de la communauté La Vigia, dans la municipalité de Dajabón. CESFRONT a indiqué que les immigrants sans papiers ont été détectés grâce aux drones dont il dispose. Les soldats se sont déplacés le long de la ligne de démarcation de la zone susmentionnée à moto et dans des Buguis tout-terrain pour opérer ces arrestations.



10 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.