Jovenel Moïse s’est entretenu avec la famille du policier SWAT abattu ainsi que les membres du team.

Le chef de l’État, Jovenel Moïse, Accompagné de la première dame Martine Moïse, et du directeur général ai de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, s’est entretenu pendant quelques minutes avec la famille du policier SWAT abattu vendredi lors des affrontement avec le groupe Fantome 509, Patrick Anozard.

« Je suis profondément ému par le décès prématuré de ce jeune agent. Mes sympathies à sa famille », a poursuivi le locataire du palais national.


Le chef de l’État avait préalablement parlé aux agents de cette unité d’élite de la PNH, qui vient de perdre un de ses membres. Il a encouragé les policiers et leur demande de continuer à travailler avec professionnalisme. En marge de cette visite, le chef de l’État n’a fait aucune déclaration à la presse.

Dans un message posté sur sa page Twitter, le président Moïse a déclaré : « J’ai effectué une visite à la base de l’unité SwatTeam afin d’exprimer aux policiers ma solidarité après l’épisode de violence des Fantoms 509, qui a coûté la vie à leur frère d’armes. » Il en a profité pour encourager la PNH à « traquer ces individus armés ».


4 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.