• Plidetwal Studio

Jovenel Moïse dézingue les journalistes haïtiens en les qualifiant de <<gangs déguisés>> !



<< ... Souvent des gangs se déguisent en manifestants et journalistes pour attaquer nos policiers en service dans les rues ... >>, a martelé le président de-facto, Jovenel Moïse dans une adresse faite par devant le Conseil de Sécurité de l'ONU, le 22 février 2021.


Les propos de Jovenel Moïse Moïse lors du Conseil de Sécurité de l'Organisation des Nations-Unies, sur la question de brutalité policière dans les manifestations dont bon nombre de journalistes haïtiens sont victimes sont idnamissibles et scandaleux, selon l'avis de plus d'uns. M. Moïse a indiqué sur les 102 foyers de gangs qui existent dans le pays, 64 ont été démantelés par la Police.


<<Le pays comptait plus de 102 Gangs armés, mais grâce aux interventions de la PNH, ce nombre est réduit à 64 et le Kidnapping est considérablement réduit>>, selon ce qu'a précisé Jovenel Moïse devant le Conseil de Sécurité de l'ONU.


Plus loin, le président contesté, Jovenel Moïse a pointé du doigt ce qu'il appelle l'oligarchie corrompue Haïtienne qui sème, selon lui, le trouble dans le pays. Pour Jovenel Moïse, ce sont les "oligarques corrompus qui sèment la pagaille dans le pays". Le président de-facto, Jovenel Moïse a dit que la Police Nationale d'Haïti est instruite pour prendre toutes les dispositions pour ramener le calme dans le pays.


Jacky Médé Fontaine

SAFE NEWS HAITI

0 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.