Jovenel Moïse déclare au Washington Post qu’on a voulu attenter à sa vie et le renverser du pouvoir

Ce dimanche 7 février 2021, Jovenel Moïse a réuni la presse Internationale à l’aéroport de Port-au-Prince pour annoncer que la police avait arrêté plus de 20 personnes qu’il accuse d’avoir tenté de le tuer et de renverser son gouvernement.


Parmi les personnes arrêtées se trouve un juge de la Cour suprême, qui en principe, a l’immunité et est inamovible et un inspecteur général de la police, Antoinette Gauthier.


Cependant le Député américain Andy Levin n’en croit pas un mot. Dans un tweet il a fait savoir: « En l’absence de preuves pour étayer ses affirmations de conspiration contre sa vie, Moïse démontre ce que mes collègues et moi avons dit: il n’y a aucune chance de vraies élections, de vraie démocratie ou de véritable responsabilité tant qu’il reste au pouvoir.

Je suis profondément attristé mais pas surpris que Moïse ait intensifié sa campagne anti-démocratique avec une arrestation massive de responsables de l’opposition et d’autres personnes lors de ce qui devrait être son dernier jour au pouvoir. »

11 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.