Jill et Joe Biden, première sortie solennelle pour le 11-Novembre.

Jill et Joe Biden se sont rendus mercredi à Philadelphie pour déposer une gerbe de fleurs au pied d'un monument en hommage aux militaires américains morts durant la guerre de Corée.

Quatre jours après sa victoire en Pennsylvanie, Joe Biden est déjà de retour dans l'État.


Mercredi, le «président-élu» s'est rendu à Philadelphie. Avec son épouse Jill Biden, future First Lady, ils ont déposé une gerbe de fleurs au pied d'un monument honorant les militaires américains décédés durant la guerre de Corée. Tous deux masqués, ils n'ont pas fait de déclaration -à l'image de Donald Trump, qui s'est rendu de son côté au cimetière national d'Arlington. «En ce jour des vétérans, je ressens tout le poids de l'honneur et de la responsabilité qui m'ont été confiés par le peuple américain en tant que prochain président, et je promets d'honorer le devoir sacré de ce pays», a-t-il écrit sur Twitter.


Il s'agit du premier événement officiel de l'ancien vice-président depuis que les médias américains ont annoncé sa victoire en Pennsylvanie, dont les 20 grands électeurs lui ont permis de franchir la barre des 270 nécessaires pour être élu président.


En attendant que Donald Trump -qui, comme promis, compte épuiser tous les recours jusqu'à la Cour suprême pour contester sa défaite- ne reconnaisse sa victoire et permette le début d'une transition pacifique, Joe Biden a déjà commencé à composer son administration. Après l'annonce de la création d'une équipe de lutte contre la pandémie, composée de scientifiques, de médecins et de spécialistes de santé publique qui seront chargés de le conseiller dès le 20 janvier, Joe Biden a nommé Ron Klain, un proche collaborateur depuis plus de 30 ans, en tant que «chief of staff».



Sources :Paris match

0 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.