• Plidetwal Studio

Interdiction temporaire des vitres teintées : Rénald Lubérice et Joseph Jouthe à couteaux tirés



Le Secrétaire Général du Palais National Rénald Lubérice et le Premier Ministre Joseph Jouthe s'affrontent sur la place publique, sur le dossier de l'interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules en circulation sur le territoire de la République, y compris pour ceux de la Police Nationale d'Haïti (PNH); à l'exception des véhicules portant la nouvelle plaque d'immatriculation << Officiel, Corps Diplomatique et Corps Consulaire >>.


Cette décision de la Primature annonçant l'interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules en circulation sur le sol d'Haïti semble en désaccord avec le Palais National, selon les deux derniers tweets de Rénald Lubérice, réputé l'<< homme fort du Palais National >>.


Selon la vraisemblance, ces deux tweets de M. Lubérice sont en parfaite contradiction avec le principe de solidarité qui régit l'Administration Publique et ces derniers ne sont pas innocents.


Notons que Rénald Lubérice s'était toujours érigé en fervent défenseur de qu'elle que soit la décision émanant de l'administration Moïse-Jouthe.


À rappeler, la Primature via un communiqué relatif aux mesures de sécurité publique dans le cadre de la lutte contre l'insécurité du 3 mars 2021 a décidé d'adopter un ensemble de mesures. Et parmi celles-ci, l'interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules en circulation sur le territoire de la République, y compris pour ceux de la Police Nationale d'Haïti (PNH); à l'exception des véhicules portant la nouvelle plaque d'immatriculation << Officiel, Corps Diplomatique et Corps Consulaire >>.


Cette mesure devait s'appliquer, a-t-on pu lire dans ce communiqué relatif aux mesures de sécurité publique, à partir du samedi 6 mars 2021. Passé ce délai, les services de police sont autorisés à utiliser les contraintes légales prévues au Code de la route et à la loi pénale, a fait savoir le communiqué.


Ce lundi 8 mars 2021, le secrétaire général du palais national Rénald Lubérice fait le tour des médias pour montrer le désaccord du palais national avec la décision de la primature concernant l'interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules en circulation sur le territoire de la République, y compris pour ceux de la Police Nationale d'Haïti (PNH); à l'exception des véhicules portant la nouvelle plaque d'immatriculation << Officiel, Corps Diplomatique et Corps Consulaire >>. En fait, une seule administration, double langage.


Jacky Médé Fontaine

SAFE NEWS HAITI

17 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.