• Plidetwal Studio

En moins d'un mois la Caraïbe enregistre sa deuxième attaque de requin.

Une deuxième attaque de requin est survenue, en mer des Caraïbes, quelques jours après la mort d'une touriste française de 38 ans, alors qu'elle se baignait, à une centaine de mètres du rivage de la Baie Orientale, à Saint-Martin, le jeudi 10 décembre 2020.

Il semble que le coupable, le mois dernier, était un requin tigre de 3 à 4 mètres environ.


Cette fois, c'est une étudiante Texane, scolarisée à la "Ross University School of Veterinary Medicine", à Saint-Kitts, qui a été attaquée, par un requin, près de "Booby Island" dans les Narrows. Cela s'est passé samedi matin, le 9 janvier 2021.


Le directeur des ressources marines de Saint-Kitts-et-Nevis, Marc Williams, a confirmé au "Daily Herald", dimanche soir, que la victime et une autre étudiante nageaient et faisaient du kayak, lorsque l’incident s’est produit.


La jeune femme, mordue au pied, a subi une intervention chirurgicale d’urgence.

Par ailleurs, les circonstances entourant l’attaque ne sont pas claires.


Le directeur des ressources marines de Saint-Kitts-et-Nevis a évoqué un rapport, qui fait référence à deux requins aperçus, en Octobre 2020, chassant une raie pastenague, à seulement trois miles de l’incident de samedi.


Source:https://la1ere.francetvinfo.fr/

1 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.