• Plidetwal Studio

Des canots qui transportaient des étrangers en situation irrégulière interceptées en Guyane.


L'interception en moins d’une semaine, de trois embarcations à quelques jours d’intervalle. Leur point commun est de transporter des étrangers en situation irrégulière sur le territoire. Le 14 janvier dernier déjà, 1 pirogue et ses 35 passagers avaient été appréhendés. Le 20 janvier, deux pirogues avec à leur bord, 15 personnes en situation irrégulière ont accosté sur l’Île de Cayenne.


Au total, 15 personnes de nationalité brésilienne et haïtienne ont été débarquées, et le passeur placé en garde à vue : 12 personnes font l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) avec un placement au centre de rétention administrative (CRA) suite à l’instruction des dossiers par la préfecture, 1 personne était déjà sous contrôle judiciaire et 1 personne s’est déclarée demandeur d’asile lors de son audition et doit se présenter sous 48 heures à la Croix-Rouge. « En lien avec le consul général du Brésil, la mission diplomatique de la préfecture travaille à l’obtention des autorisations de reconduite à la frontière et la remise des intéressés aux autorités de leur pays ».


Source:la1ere.francetvinfo.fr

0 vue0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.