De la cocaïne et de l’herbe chez les Bulls…


Depuis lundi, Netflix diffuse «The Last Dance», un documentaire consacré à Michael Jordan, icône planétaire qui a régné sur la NBA en son temps. Deux épisodes seront dévoilés chaque semaine, et les premiers volets ont notamment été marqués par ces révélations pour le moins étonnantes de la part de Sa Majesté

Le célèbre numéro 23, arrivé dans l’Illinois en 1984 en provenance de l’université de North Carolina, confie en effet que les pratiques de ses coéquipiers chez les Chicago Bulls étaient alors loin d’être saines et clairement incompatibles avec la pratique d’un sport au plus haut niveau. A l’occasion d’un déplacement, le jeune premier qu’il était avait ainsi débarqué dans une chambre d’hôtel où était réunie presque toute l’équipe, et raconte: «J’y ai vu des choses que je n’avais jamais vues de ma vie, puisque j’étais encore un gamin. Il y avait des lignes de coke par ici, des fumeurs d’herbe par là-bas, des femmes de ce côté-là…».

En qualité de rookie, MJ explique avoir alors vite pris le parti de déserter cet endroit, craignant notamment d’être assimilé à ces pratiques si d’aventure il était vu ou piégé dans cette chambre, quitte à se retrouver bien isolé dans l’équipe sur la suite de la saison.


SPORTS.FR

65 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.