Covid-19-HAÏTI-Musique Les groupes musicaux haïtiens en mode secouristes.


Nombreux sont les secteurs qui sont complètement touchés voire anéantis par la pandémie de Covid-19. Partout dans le monde, c’est le calme plat. Les activités culturelles, sportives, les grands rassemblements ayant rapport avec la musique, les grands festivals sont tous annulés ou reportés sine die.

En Haïti, le secteur culturel est touché de plein fouet par la ravageuse pandémie. Pourtant, certains artistes et promoteurs culturels ont eu des idées géniales de faire danser leurs fans malgré le confinement. Quelques jours de cela, le groupe Konpa Kreyol, emmené par Joseph Zenny Jr a.k.a T-Djo Zenny, a fait danser les mordus du compas grâce à un bal virtuel organisé dans l’unique but de récolter des fonds pour un hôpital de la place. L’initiative a été félicitée par beaucoup de personnes. Toute la toile a réagi par rapport à cette louable initiative qui a permis de récolter des fonds pour une bonne cause.

Dans la même veine, d’autres groupes musicaux du compas, même à distance, ont fait bouger leurs fans. Les groupes musicaux tels que: Klass, Maestro, Harmonik ont donné des performances de la même sorte que celle de Konpa Kreyol pour satisfaire leurs fans et d’autres projettent de faire autant pour amuser la toile surtout en cette période de crise sanitaire où le stress a eu le gain sur bon nombre de gens .

Le confinement ne permet pas aux adeptes de la bonne musique de sortir danser ou d’aller dans des bals , mais grâce à ces bals virtuels organisés par ces groupes musicaux, les gens peuvent danser, se défouler à distance tout en sirotant du bon vin ou du bon rhum. Vive la musique.

Zacharie JEAN MARIE

21 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.