• Plidetwal Studio

17 Octobre 2020: Le Secteur Démocratique annonce une journée de mobilisation.


Le porte-parole du Secteur Démocratique, André Michel, lors d’une conférence de presse, appelle la population à travers toutes ses composantes à gagner les rues de la capitale et des villes de province pour contraindre le président Jovenel Moïse à la démission, avant même la date du 7 février 2021.


La manifestation du 17 Octobre sera organisée pour dénoncer l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval, l’exécution de l’étudiant Grégory Saint Hilaire et les massacres perpétrés dans les quartiers populaires. Jovenel Moïse ne pourra pas continuer à utiliser la violence pour se maintenir au pouvoir, a déclaré André Michel promettant à Jean Jacques Dessalines de poursuive son projet de construire un autre pays.


Pour l’ex Sénateur Nenel Cassy, il faut venger tous ceux qui ont été assassinés et massacrés par le régime PHTK. Ce 17 Octobre est une date à laquelle il faut venger Me Dorval, Grégory Saint Hilaire et toutes les autres victimes du pouvoir, dit-il. Selon lui, personne ne doit être neutre par rapport à ce qui se passe dans le pays aujourd’hui, a indiqué l’ex parlementaire. Il appelle tous les secteurs à gagner les rues dans le cadre de la manifestation.


D’un autre côté, Nenel Cassy a dénoncé le dernier rapport de la représentante de l’ONU en Haïti, Hélène La Lime, concernant la situation des droits de l’homme. Le Secteur Démocratique envisage de porter plainte au moment opportun contre madame La Lime pour sa complicité dans les crimes commis dans le pays.


La manifestation, qui partira de plusieurs points de la zone métropolitaine, se convergera devant l’église St Jean Bosco, zone contrôlée par le G9 et située à quelques mètres du site du Pont Rouge où Jovenel Moïse déposera une gerbe de fleurs en mémoire de Jean Jacques Dessalines. Rappelons qu' en 2018 et 2019, le président Jovenel Moïse ne pouvait commémorer cette date en raison de grandes mobilisations populaires et qu'en 2017, le président et sa délégation ont dû prendre leurs jambes à leurs cous pour échapper à la furie des opposants. Des agents de l’USGPN en étaient même sortis blessés. La délégation présidentielle a dû emprunter des chemins détournés pour quitter Marchand Dessalines en raison des obstacles dressés sur son chemin obligeant Jovenel Moïse a prendre un hélico pour rentrer chez lui.


La Date du 17Octobre est donc retenue pour la mobilisation contre la mauvaise gestion du pays depuis déjà 3ans.

25 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.