À Mirebalais, l'opposition politique a fait forte impression, le 31 janvier 2021

Sous l'initiative du Mouvement des Citoyens Engagés du Centre (MOCEC), l'opposition anti-Jovenel Moïse à Mirebalais a manifesté le 31 janvier 2021 pour forcer le président Jovenel Moïse à respecter la date du 7 février 2021 coïncidant à la fin de son mandat constitutionnel, selon l'opposition haïtienne. Les dirigeants du MOCEC disent appuyer les deux (2) jours de grève annoncés par le secteur syndical haïtien et ont profité pour demander à la population d'observer ces deux (2) journées de grève prévues pour les 1er et 2 février 2021 sur tout le territoire national.


En effet, la population en nombre imposant a descendu dans les rues ce dimanche 31 janvier à Mirebalais comme c'était annoncé une journée de mobilisation à travers le pays. Avant la manifestation, les organisateurs avaient demandé à la population Mirebalaisienne en particulier et Centraine en général de ne pas se laisser intimider et éviter de prendre dans la provocation., sortir venir manifester pacifiquement.


Les manifestants qui réclament le respect des articles 134.2 de la Constitution et 139 du décret électoral du 2 mars 2015 ont parcouru plusieurs rues de la ville et ont annoncé une semaine de mobilisation jusqu'au 7 fevier. Il est à noter c'était une manifestation qui a déroulé et terminé dans la cité Benoît Batraville sans incidents et accidents regrettables.


Les responsables du Mouvement des Citoyens Engagés du Centre qui se disent satisfaits pour le bon déroulement de la mobilisation du 31 janvier 2021 à Mirebalais et la participation en grand nombre de la population Mirebalaisienne qui a répondu à l'appel lancé par MOCEC à investir le macadam. Entre autres, ils ont profité pour féliciter l'opposition politique dans son ensemble qui a sorti à un accord politique (accord de sortie de crise) pour une transition de rupture après Jovenel Moïse.


Notons que MOCEC, Mouvement des Citoyens Engagés du Centre est une structure de l'opposition politique qui est très active dans le département du Centre en général, Mirebalais en particulier, dans la lutte contre le régime Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) et le gouvernement en place.


Jacky Médé Fontaine

Safe News Haïti

2 vues0 commentaire

Actualités

A Singapour, l’épidémie de #COVID2019 révèle la précarité des 300 000 travailleurs migrants : la promiscuité dans laquelle ils vivent réunit toutes les conditions d’une propagation maximale du coronavirus.